Je vais essayer de garder mon calme.

Ce billet était consacré à Yvan Rebroff, voilà tout ce qu'il en reste.

killersfroms02p

Parfois, la cruauté de l'informatique ne connait pas de limites.

Je suis maudite.