jeudi 17 janvier

Au début de l'histoire, j'avais prévu de vous raconter ma journée à Avoriaz. La neige, les glissades, la chute dans le gouffre, la bataille d'ours, le bonnet qui gèle directement sur la tête, le vin chaud solaire et tout ça. Et puis, entre temps, il s'est passé hier. Et de deux maux, je préfère raconter le pire ( car le pire arrive toujours. Par exemple, si vous êtes pendu à un arbre, un oiseau peut vous faire caca sur la tête. Et si vous êtes pendu par les pieds, une vache peut venir vous brouter les cheveux avec son gros museau... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 15:47 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

lundi 14 janvier

Alors donc bien voilà où nous en sommes (je suis incroyablement motivée, vous avez dû le sentir dès la lecture de cette première phrase, construite sur une base d'Araméen, avec quelques emprunts à la grammaire Ourdhou. Je n'ai cependant pas jugé bon d'y intégrer les caractères sacrés de Matlotl Alatomatl, je sais que vous êtes encore novices). Au matin du 1er Janvier 2008, mollement allongée sur mon sol jonché de morceaux de poumons épars, et de quelques côtes fracturées par une toux maligne, je me suis dit que ça n'allait pas être... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 20:01 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
lundi 07 janvier

Nouvelles du front (ah ah elle est bien bonne)

                                                                                             Je suis toujours malade. U petit peu moins mais quand même, teu teu teuheuheu, I say malgré tout, by jove.  ... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 10:23 - Commentaires [17] - Permalien [#]
vendredi 04 janvier

Bring me back to Waikiki

Mes bons amis que j'aime tant, je suis navrée. Une pneumopathie (pauvre Juliette, oui, c'est bien moisi comme jeu de mot. Ma réputation est en jeu) me cloue encore dans mon lit quelques jours (celui qui ose dire que je suis une petite nature se prend un gifflon premium dans les naseaux, je conserve un certain tonus musculaire) Je vous demande la plus extrème indulgence, je ne suis que l'ombre de moi-même (je conserve une espèce d'enveloppe corporelle). Merci de bien vouloir compatir. Au pire, envoyez moi un prêtre. Au... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 09:35 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
mercredi 26 décembre

Le bougraton s'est bien vengé. A peine j'émets quelques réserves, comme quoi je m'en bats les ventricules, de l'esprit de Noel, avec les musiques, les patins à glace, Frank Sinatra et le sapin, que le cadeau tombe: un virus qui vous les dévore, les ventricules. Avec de grosses dents jaunes. Il dévore aussi vos poumons, vos bronches, vos épaules, et une partie de vos pulls en mohair. Et remplace votre voix par un appeau à canard. Quand vous pouvez parler. C'est Noel, que la joie soit avec toi, mon ami, le père Noel est très... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 10:01 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
samedi 22 décembre

Joyeux Noel: modifications (mais appâtons le chaland avec un titre raccoleur)

Je vais vous avouer quelque chose, je me contrefiche de Noël. Non mais franchement. Attention,  je ne déteste pas Noël. Mais simplement, ça m'indiffère. Et je ne vois d'ailleurs pas ce qu'il y a de festif à prendre 17 kilos en se bourrant de mauvais chocolat. Avant, elle me plaisait bien, cette fête. Et puis je me suis rendue compte que quelque chose me forçait à aimer ça. Ce fut une révélation. 2007 fut d'ailleurs une année riche en révélations. Mais nous en parlerons le 31 Décembre. Ou un de ces quatre. Noël,... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 18:22 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

mardi 18 décembre

Posté par Melle BillE à 12:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
vendredi 14 décembre

Vous attendiez des nouvelles d'un hôtel miteux typique? Je suis navrée, j'ai perdu mes super pouvoirs. J'ignore à quoi je dois attribuer cette perte, mais je n'ai été capable de dénicher qu'une maison d'hôtes absolument charmante, avec de petits rideaux de cretonne à fleur, et une literie tout-à-fait confortable, à peine instable. Instable ai-je dit? Oui je l'ai dit, je fais ce que je veux. Nous verrons pourquoi tout à l'heure. C'était parfait, jusque dans le moindre détail, jugez plutôt: une pendule Elvis Presley dans le... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 11:49 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
lundi 10 décembre

Un mois se déroule en principe dans les conditions suivantes: Je suis grosso modo 1 semaine et demi sur le terrain, et 15 jours plantée devant mon ordinateur, l'oeil vitreux et le cerveau comme une masse calcaire, à tenter de mettre en forme quelques phrases que le rédacteur-en-chef s'empresse joyeusement de mettre à la corbeille, dans un grand éclat de rire mutin. S'ensuit en général une vaste pluie joyeuse de confettis désordonnés.  Puis je passe 1 ou 2 journées à errer, nue et sans force, dans les couloirs de mon propre... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 09:28 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
mercredi 05 décembre

A mon avis, le seul musée qu'il ne faille rater sous aucun prétexte, à Paris, est le musée des Arts et Métiers. Croyez-moi, ça vaut vraiment le coup. J'ai très largement hérité des gènes de ma mère, qui n'a pas son pareil pour dénicher les endroits les plus iconoclastes (elle a récemment parcouru des centaines de kilomètres à travers une nature hostile pour aller visiter le musée du chaudron, mais elle peut passer 25 fois devant le MOMA sans en distinguer l'importance. Ni l'entrée d'ailleurs). J'ai été extirpée du même moule. Je... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 11:06 - - Commentaires [23] - Permalien [#]