mardi 16 octobre

C'est de plus en plus pénible, les titres. A part les calembours minables, je ne vois plus bien quoi écrire.

Nous avons appris Dimanche à rater un week-end, nous allons apprendre aujourd'hui à rater un rendez-vous. Si vous êtes intéressés, je peux également vous donner quelques conseils pour rater toute une semaine ( je signale à ce sujet que je dois être à Paris Vendredi, et que les syndicats ont obscurément envisagé de prolonger leur grève. Mais pour l'instant, tenons-nous en au présent, c'est un conseil de Buddha). Et je te prie que tu me laisses... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 20:13 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

dimanche 14 octobre

Je te laisse mettre un titre de ton choix.

Tu as déjà passé 2 jours entiers avec Jacques Brel? Non? Je vais donc te fournir dès aujourd'hui une de mes recettes infaillibles pour foirer en douceur ton week-end. Ne me remercie pas, c'est à charge de revanche. Tout d'abord, il faut que tu sois invitée dans un endroit que tu ne connais pas. Tu te souviens des grosses pochette-surprises de ton enfance, des fois elles étaient presque aussi grandes que toi? Tu déchirais le papier rouge et jaune... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 19:52 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
vendredi 12 octobre

Mon ami (e) lecteur (trice) que j'aime tant, tu auras remarqué que ces temps-ci, je me fais dicrète (on me sussure que ça n'était pas gagné d'avance, c'est agréable de se sentir soutenue). J'ai beaucoup à faire, je prépare un mémoire sur l'art de dormir discrètement et sans baver lors d'une série de conférence sur les randonnées en haute-montagne. Une véritable bible, vous n'allez pas regretter, c'est moi qui vous le dis. Surtout le passage sur les chaussures en bois. Et le chapître sur George Clooney est impayable. Bien documenté et... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 12:46 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
mardi 09 octobre

Jamais tu ne regretteras d'avoir lu ce billet. Non, jamais. Même si tu l'as déjà lu. Jamais.

Je présente toutes mes excuses aux lecteurs de mon ancien blog, ils ont déjà lu ce billet (remanié néanmoins), je suis une face de rat . Voyez-vous, c'est que j'ai une enquête à faire sur le thème "mais pourquoi donc la maison Starck vendue aux 3 Suisses a-t-elle fait un flop en 1994, alors que les maisons Borloo avec du parquet en fibres de pastis marchent du tonnerre de zeus, sauf en Haute-Savoie?". Hein? Pourquoi? J'ai déjà quelques éléments de réponse. La maison Starck était vendue par correspondance, et je suis... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 16:43 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 08 octobre

Comment Spiderwoman a foiré son lancé de toile et s'est retrouvée avec les bras tout poisseux

Hep vous là!: je cherche des personnages célèbres dont le prénom ou le nom serait "Noel". J'ai déjà Noel Mamère, Noel Roquevert et Noel Noel (évitez le père Noel s'il vous plait, ça ne me fera pas rire). Toute suggestion sera la bienvenue, et récompensée par un ravissant petit cache-coeur en laine d'accarien, un flacon de liqueur de reblochon avec un petit crapeau séché à l'intérieur, un incunable en papier-fougère de corrèze, une réplique en allumettes du cuirassé Potemkine récompensée comme il se doit.
Posté par Melle BillE à 12:56 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
vendredi 05 octobre

Mesure-tu bien ta chance, ami vagabond?

Ce billet n'étant plus d'actualité, je le remplace par celui-ci, simple et concis. Mais tu écoutes QUAND MEME LE METAL KARTOON avec mon vrai petit frère en couleurs à l'intérieur. Je l'aime et je l'admire. Tiens, écoute moi ça. Tu vois, ç'est pas d'la merde , je savais que ça te plairait. Alors, c'est d'la merde peut-être? Te voilà conquis, je le savais. Je ne rigole pas, c'est vrai. Et franchement, je ne vois pas pourquoi je te mentirais, je n'en tirerais aucun profit. Bon, je rigolerais deux... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 17:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

jeudi 04 octobre

La vie est plutôt belle, vous vous croyez arrivée à un consensus assez simple, et paisible. Voilà. Vous regardez derrière vous, et mon Dieu que c'est dense et suractivé tout ça, mon Dieu que c'est de guingois, mais vous êtes là; arrivée au point dont vous rêviez 25 ans plus tôt (grosso modo); par des chemins biscornus qui n'appartiennent qu'à vous, vous avez largué les amarres en terre étrangère, vous vous êtes frottée au monde. Et finalement,... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 21:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
mardi 02 octobre

Crotte, j'hésite encore sur la catégorie (jen virerais bien une mais je suis confrontée à un choix Cornélien. Bon, je tranche)

          J'avais dit que je ne remettrais jamais les pieds à la piscine. A cause du chlore, à cause des cabines, si petites qu'on a l'impression de se déshabiller dans une consigne, et parce qu'il y a toujours une des 2 portes qui s'ouvre au moment où vous enfilez votre culotte. Et que vous en sortez avec la coiffure d'Hervé Bazin, à cause des séchoirs placés soit trop haut, ce qui vous écrase bien les cheveux, ou trop... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 21:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 01 octobre

question catégorie, j'hésite souvent entre "vie quotidienne" et "monde extraodinaire"

C'est un délicieux moment; un des meilleurs. Vous êtes au chaud sous votre couette, il doit être quoi, 7.00? Vous vous étirez, exactement comme un chat (enfin, vous aimeriez que ce soit comme un chat, mais en fait, vous vous étirez exactement comme un berger des Pyrénées. Le chien.). Vous envisagez le week-end sous les prétextes les plus délicieux, c'est un grand moment de joie, et puis vous vous renfoncez très mollement dans une espèce de flottaison absente. Pas un bruit au dehors, ou si peu? Quelques raclements de pieds, quelques... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 08:43 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mercredi 26 septembre

Un monde effrahant (ne croyez pas que ce soit si facile)

Le plus beau métier du monde, c'est scaphandrier, tasse à café de George Clooney, Antoine qui fait la réclame pour les opticiens Atoll (les opticiens, donc),  le mien. Si. Parce qu'on y apprend des choses extraordinaires. Tiens, un exemple au hasard. Hier, j'ai appris un nouveau mot. Et en plus, c'est un corps de métier dont j'ignorais totalement l'existence. Le monsieur qui fait parfois appel à moi me regarde lourdement,  et me dit:... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 11:19 - - Commentaires [24] - Permalien [#]