mercredi 05 décembre

A mon avis, le seul musée qu'il ne faille rater sous aucun prétexte, à Paris, est le musée des Arts et Métiers. Croyez-moi, ça vaut vraiment le coup. J'ai très largement hérité des gènes de ma mère, qui n'a pas son pareil pour dénicher les endroits les plus iconoclastes (elle a récemment parcouru des centaines de kilomètres à travers une nature hostile pour aller visiter le musée du chaudron, mais elle peut passer 25 fois devant le MOMA sans en distinguer l'importance. Ni l'entrée d'ailleurs). J'ai été extirpée du même moule. Je... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 11:06 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

dimanche 28 octobre

Comment que je te reposte propre, le billet (par contre, je ne remets pas les liens, tout le monde s'en fiche, des liens)*

* sauf celui d'ernest et Bart Je me souviens d'un moment très amusant et très poétique de ma vie. C'était à Monterey, en Californie, mon ami Ed et moi avions projeté de faire une petite descente en bathyscaphe, après une flânerie dans cette rue de la sardine chère à John Steinbeck (la déception est d’ailleurs à la hauteur du délicieux frisson expectatif, comme quand vous vous baladez sur l’acropole. Vous vous attendez à croiser Platon, et vous butez, au détour d’un vieux bout de colonne, sur Helmut Von Trummel, sa femme, son... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 10:14 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
vendredi 26 octobre

Patinage, mais presque (comment? Vous n'aimez pas ce titre? j'attends vos suggestions)

Harassée par l’intensité des recherches qu’il me faut faire à propos de l’étrange corporation des Frahans, dont le langage ésotérique appelé « Mourmé » fournit une pagaille de mots plus réjouissants les uns que les autres (saviez-vous que l’été et l’hiver, en langage Frahan, répondaient aux doux noms de fourcanche et crépioti ? Moi non plus. Je dois admettre que c’est passionnant, je vous fais un topo dès que j'ai terminé mes recherches), j’ai décidé cet après-midi de m’offrir une petite pause. Plusieurs choix s’offraient à moi : ... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 19:37 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 22 octobre

Une envie Pouet ( un titre follement intriguant)

Certains jours, on se réveille avec une envie bizarre; une envie qui n'a pas de nom. Vous avez déjà ressenti ça? Une envie dont vous ne connaissez pas l'objet?  C'est le petit matin, vous buvez votre café, vous allumez une cigarette, vous regardez le monde en dehors, sous les fenêtres. Vous n'êtes pas chez vous, vous êtes ailleurs, dans une autre ville, dans un autre pays peut-être.  Et il y a là une vie que vous ne connaissez pas. Il y a vous, le monde que vous ne connaissez pas, et cette envie bizarre qui n'a pas... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 17:22 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
vendredi 12 octobre

Mon ami (e) lecteur (trice) que j'aime tant, tu auras remarqué que ces temps-ci, je me fais dicrète (on me sussure que ça n'était pas gagné d'avance, c'est agréable de se sentir soutenue). J'ai beaucoup à faire, je prépare un mémoire sur l'art de dormir discrètement et sans baver lors d'une série de conférence sur les randonnées en haute-montagne. Une véritable bible, vous n'allez pas regretter, c'est moi qui vous le dis. Surtout le passage sur les chaussures en bois. Et le chapître sur George Clooney est impayable. Bien documenté et... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 12:46 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
jeudi 04 octobre

La vie est plutôt belle, vous vous croyez arrivée à un consensus assez simple, et paisible. Voilà. Vous regardez derrière vous, et mon Dieu que c'est dense et suractivé tout ça, mon Dieu que c'est de guingois, mais vous êtes là; arrivée au point dont vous rêviez 25 ans plus tôt (grosso modo); par des chemins biscornus qui n'appartiennent qu'à vous, vous avez largué les amarres en terre étrangère, vous vous êtes frottée au monde. Et finalement,... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 21:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

mardi 02 octobre

Crotte, j'hésite encore sur la catégorie (jen virerais bien une mais je suis confrontée à un choix Cornélien. Bon, je tranche)

          J'avais dit que je ne remettrais jamais les pieds à la piscine. A cause du chlore, à cause des cabines, si petites qu'on a l'impression de se déshabiller dans une consigne, et parce qu'il y a toujours une des 2 portes qui s'ouvre au moment où vous enfilez votre culotte. Et que vous en sortez avec la coiffure d'Hervé Bazin, à cause des séchoirs placés soit trop haut, ce qui vous écrase bien les cheveux, ou trop... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 21:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mercredi 26 septembre

Un monde effrahant (ne croyez pas que ce soit si facile)

Le plus beau métier du monde, c'est scaphandrier, tasse à café de George Clooney, Antoine qui fait la réclame pour les opticiens Atoll (les opticiens, donc),  le mien. Si. Parce qu'on y apprend des choses extraordinaires. Tiens, un exemple au hasard. Hier, j'ai appris un nouveau mot. Et en plus, c'est un corps de métier dont j'ignorais totalement l'existence. Le monsieur qui fait parfois appel à moi me regarde lourdement,  et me dit:... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 11:19 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
dimanche 23 septembre

Non si poteva entrarci dentro (vieille rengaine folklorique des Abruzzes)

                       Entre nous, ce monde doit être terrifiant. Il suffit de voir à quel point bon nombre de personnes font de petits replis précis, sans même vous regarder, lorsque vous leur tendez une invitation gratuite à participer à une des plus belles manifestations du cinéma Italien, pour comprendre qu'"étranger, toi qui passe cette frontière, abandonne tout... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 20:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
samedi 22 septembre

Rugbarbecuy (oh, mais que tout ceci est donc mystérieux)

Le bar de quartier, tout comme le rugby, est un des éléments fédérateurs de notre société, cette société qui,  en constante mutation, tend à perdre ses archaïsmes au profit de nouveaux modèles . Non, allez, je rigole. Et je peux vous garantir que les archaïsmes vont nous coller le train encore un bon bout de temps, pas de panique. Je peux vous en parler, j'étais hier soir dans un bar de quartier pour regarder le match France-Irlande. Ne me demandez pas comment j'ai échoué là, c'est encore assez obscur. Je sais que nous... [Lire la suite]
Posté par Melle BillE à 10:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]